L’orléanais, terre d’innovation logistique

Après Lyon, Saint Martin-de-Crau, Toulouse, Le Havre, Lille, Bordeaux, le Tour de France de la Logistique d’Afilog s’arrêtait pour sa septième étape à Orléans. Un choix stratégique pour Claude Samson, président d’Afilog, qui estimait à cette occasion que « la force de l’Orléanais est d’avoir su capitaliser sur sa proximité avec la région Île-de-France pour s’affirmer aujourd’hui comme un laboratoire d’innovation logistique ».

Une spécificité qui, pour Olivier Carré, maire d’Orléans et président d’Orléans Métropole, est démontrée par les faits. « C’est parce que notre territoire invente au quotidien les solutions qui répondent à chacune des mutations qu’imposent les nouvelles tendances de consommation qu’il a pu accueillir la première implantation française d’Amazon mais aussi celle d’autres groupes acteurs de cette e-économie comme Showroom Privé. » Des succès qui reposent sur une « étroite collaboration de tous les acteurs tels que la Chambre de commerce, la Région, le Département, les Communautés de communes et la Métropole pour, qu’au-delà de la seule problématique foncière, toutes les questions soient soulevées ; infrastructures, employabilité, accessibilité… »

Harold Huwart, vice-président de la Région Centre et vice-président de Dev’Up, soulignait quant à lui que « cette Région a une vraie conscience commune que la logistique est le prolongement naturel de sa force industrielle et de sa capacité de production. Il est, à ce titre, assez peu connu que la Région Centre Val de Loire connaît un excédent commercial considérable de 600 millions d’euros chaque année ».

« Dans ce contexte, la logistique est un maillon essentiel de notre circuit marchand et un organe vital pour le fonctionnement de notre société, des entreprises et de tout le territoire », estimait quant à elle Nathalie Costenoble, secrétaire générale adjointe de la préfecture du Loiret.

Innovation et territoire au cœur des débats

Une première table ronde fut dès lors naturellement consacrée à l’innovation logistique portée par ce territoire aux confluences du centre de la France, du Grand-Ouest et de l’Île-de-France.
Quelle est l’exacte influence du e-commerce sur la logistique ? Comment les nouveaux modes de consommation impactent-ils les entreprises, leur mode de fonctionnement avec les exigences de just in time, ou de retour gratuit ? Quelles sont les nouvelles procédures, les technologies digitales, les outils de mécanisation ?

Une deuxième table ronde fut consacrée à expertiser le rôle joué par la dynamique logistique sur le tissu économique local. Comment la région orléanaise aborde-t-elle la logistique du futur ? Quelle production immobilière et foncière pour la logistique de demain ? Comment attirer la logistique d’avenir dans une offre immobilière de « seconde main » ? Comment la logistique soutient-elle le tissu économique régional ?
Une table ronde où les mots clés furent : gigantisme, mécanisation, transition énergétique, mobilité, routes intelligente, friches industrielles, économie locale, infrastructures.

Un tour d’horizon particulièrement instructif pour les plus de 150 participants de cette étape majeure du Tour de France de la logistique d’Afilog.

X