Performance écologique et performance économique, l’immobilier choisit les deux : une charte d’engagements réciproques signée entre Etat et 41 membres d’Afilog

Rassemblés dans l’association Afilog, les acteurs de l’immobilier logistique ont signé cet après-midi une charte d’engagements réciproques avec les représentantes du Gouvernement Barbara Pompili, Agnès Pannier-Runacher et Emmanuel Wargon, en faveur de la performance économique et environnementale de l’immobilier logistique.

Bras armé de l’industrie, la logistique est parfaitement en mesure de concilier les enjeux environnementaux et économiques. Les engagements en faveur de l’environnement portent sur trois thèmes : sobriété foncière, biodiversité, neutralité carbone. La recherche de compétitivité du secteur, ainsi que de l’économie toute entière, passe par une clarification et homogénéisation, à droit constant, des règlementations touchant les entrepôt et par une meilleure maîtrise des délais d’instruction des dossiers, qui sera facilitée par l’Etat.

Parmi les engagements des 41 membres d’Afilog fondateurs de la charte :

  • Préférence donnée aux friches plutôt qu’aux terres non artificialisées pour l’implantation de projets d’entrepôts ;
  •  Etude et mise en place de dispositifs pour accueillir la biodiversité sur les bâtiments : intégration de refuges pour la faune, haies champêtres …
  • Couverture de 50 % en moyenne des surfaces de toiture utile avec des panneaux photovoltaïques.

Responsables et engagés, les acteurs de l’immobilier logistique répondent présents pour la protection de l’environnement et la relance économique de notre pays ! Nous avons la ferme conviction de pouvoir mener ces deux chantiers de front !

X