Artificialisation, compétitivité, simplification : Afilog demande au Premier Ministre une mise en cohérence des politiques publiques impactant la logistique !

Facteur clé de compétitivité des entreprises tous secteurs confondus, la fonction trans filière qu’est la logistique souffre encore des lenteurs, incohérences et obligations non alignées entre elles et aves les autres pays européens. Afilog a pris la plume pour demander une mise en cohérence.

« Considérées séparément, les annonces du gouvernement nous paraissent aller dans le bon sens : limiter l’artificialisation des sols, obliger à la production d’énergies renouvelables, soutenir la compétitivité logistique. Hélas dans les faits, la porosité entre les différentes stratégies n’est pas encore à l’œuvre et les solutions techniques, législatives et réglementaires disparates ! »

 

« Une mise en cohérence, au niveau interministériel, des politiques publiques et de leurs outils d’application pourrait réduire la distance entre les ambitions et la réalité. Nous sommes à votre disposition pour cela. »

Lien vers le courrier : ici
X