Taille et usage des surfaces logistiques : le nouveau champ d’investigations d’Afilog

La taille des surfaces logistiques tout comme la typologie des usages ont connu de profondes évolutions ces dernières décennies au gré des enjeux auxquels sont confrontés leurs utilisateurs pour répondre aux mutations sociétales.

Du local d’activités à l’entrepôt XXL, des plateformes de dispatching à la logistique du dernier km, des nouvelles réalisations ultra robotisées aux surfaces inscrites au cœur des villes, tout le champ des usages et des surfaces a fait l’objet de nombreuses études et réflexions.

Pour autant, de très nombreuses surfaces moins bien identifiées se sont déployées notamment sur des localisations péricentrales pour répondre aux besoins d’artisans, d’installateurs, de spécialistes du SAV…, qui utilisent ces locaux pour la fonction logistique non externalisable de leur activité.

En parallèle, des surfaces historiquement logistiques ont trouvé une nouvelle vie grâce à une divisibilité différente pour y accueillir de l’activité.

C’est cette porosité entre surfaces logistiques et surfaces d’activités qu’une toute nouvelle commission d’Afilog entend explorer.

Prolongeant les travaux de réflexion des commissions « Prospective » et « Logistique urbaine », à qui l’on doit des travaux désormais de références (Livre Blanc, typologie des espaces logistiques urbains ….), cette nouvelle commission d’experts Afilog se donne pour objectif de dresser la typologie de ces nouveaux usages et de leur prolongements immobiliers afin d’imaginer les potentiels à explorer, les réponses à apporter, les prochains défis à relever pour répondre à ces attentes.

X