Partager les expériences, enrichir les expertises

construire ensemble l’avenir de la logistique

Dernier kilomètre

une mission d’utilité publique

Anticiper et accompagner

des nouveaux modèles économiques

L’Association Afilog a été créée fin 2001 afin de rassembler tous les métiers de la Supply Chain et de l’immobilier logistique :

investisseurs   promoteurs   architectes   utilisateurs   bureaux de contrôle   industriels   transporteurs   distributeurs   gestionnaires d’infrastructures

ainsi que représentants des territoires (métropoles, établissements publics d’aménagements, agences de développement).

L’Association Afilog a été créée fin 2001 afin de rassembler tous les métiers de la Supply Chain et de l’immobilier logistique :

investisseurs   promoteurs   architectes   utilisateurs   bureaux de contrôle   industriels   transporteurs   distributeurs   gestionnaires d’infrastructures

ainsi que représentants des territoires (métropoles, établissements publics d’aménagements, agences de développement).

 Le fil rouge d’Afilog est la spatialisation de la fonction logistique, sous les angles foncier, immobilier, réglementaire, architectural, financier. 

 Le fil rouge d’Afilog est la spatialisation de la fonction logistique, sous les angles foncier, immobilier, réglementaire, architectural, financier. 

Nos objectifs sont de permettre l’insertion permanente et cohérente de la logistique à l’échelle des territoires, la préservation des capacités d’accueil, la simplification de la réglementation et son allègement, la valorisation des réalisations exemplaires de ses membres, la constitution d’un centre de ressources documentaires de référence.

L’ensemble des membres d’Afilog – personnes morales – s’engagent à jouer un rôle actif dans l’association.

Le Conseil d’Administration

Le Conseil d’administration représente les différents intervenants composant la filière logistique :

Claude Samson, président, entouré de : AEW représentée par Rémy Vertupier – CBRE représentée par Didier Malherbe – CITY LOG INVEST représentée par Jean-Louis Foessel – DHL représentée par Olivier Escure – GICRAM représentée par Laurent Horbette – INTERMARCHÉ représenté par Bénédicte Guilleux – JLL représentée par Jean-Marie Guillet – LOGICOR représentée par Pierre Philippot – METROPOLE DE LYON représentée par Martial Passi – NEXITY représentée par Carlo Tamanini – PANHARD représentée par Christophe Bouthors – PROLOGIS représentée par François Rispe – RENAULT représentée par Robert Wittenberg – SAGL représentée par Thierry Griveaux – SOGARIS représentée par Jonathan Sebbane – STEF représentée par Gilles Saubier – VIRTUO INDUSTRIAL PROPERTY représentée par Paulo Ferreira

Le Bureau

Le Bureau, composé de cinq membres du conseil d’administration, est chargé de veiller à l’application de la stratégie de l’association et de s’assurer de l’avancement des actions lancées. Les membres du Bureau sont élus pour trois ans et sont rééligibles.

Il est accompagné par :

Commission « Gestion des risques » – Co-pilotée par :

La commission est avant tout un lieu d’échange d’expérience qui permet de proposer des référentiels, donner des réponses, des réflexions qui servent l’intérêt de l’ensemble des acteurs de la profession.

▹ Nous travaillons essentiellement sur la réglementation ICPE, structurante pour notre activité ainsi que sur les textes réglementaires relevant du droit de l’environnement.

1. Les objectifs
  • Contribuer aux travaux du Ministère de la transition écologique et le Ministère de l’Intérieur dans la modification des textes réglementant les entrepôts, avec l’objectif partagé de sécurité des salariés, des riverains, des forces d’intervention en cas de sinistre, tout en préservant la compétitivité de l’industrie immobilière.
  • Être force de proposition dans l’évolution des textes au plus près de la réalité économiques.
  • Assurer la veille et l’information sur toute la réglementation française et européenne.
  • Répondre aux interrogations de nos membres sur l’interprétation des textes, soit par la mobilisation de l’expertise de notre communauté, soit en s’en faisant écho auprès de.
  • Anticiper l’évolution des bâtiments en fonction de celle des process et imaginer le cadre réglementaire permettant leur production.
2. Les succès
  • Participation continue d’AFILOG aux travaux du MEEDDAT.
  • Prise en compte des besoins des membres dans les évolutions du modèle FLUMILOG.
  • Le MEEDDAT a associé AFILOG à la mise en place du nouveau régime d’enregistrement, puisqu’il considérait les acteurs de la logistique comme les meilleurs candidats dans la mesure où ce régime s’applique aux installations pouvant relever de prescriptions standardisées, ce qui est le cas d’une majorité des entrepôts.
3. Les perspectives

L’évolution des prescriptions techniques et la production de nouveaux textes qui semble ne pas devoir se tarir appellent à la plus grande vigilance pour tenter de limiter le niveau d’exigences des nouveaux textes à ce qui est techniquement et financièrement acceptable pour les professionnels. En 2017-2018 vérifier l’applicabilité de l’arrêté du 11 avril 2017 et l’instruction des demandes de dérogation.

Groupe de travail « Étude sectorielle » – Piloté par :

1. Les objectifs

Cette étude lancée en 2016 par la DGPR visait à objectiver la comparaison du contexte réglementaire français vis-à-vis de celui des autres pays européens.

2. Les succès

Elle a conclu à un niveau de contrainte bien plus élevé en France.

3. Les perspectives

Aller plus loin dans l’adaptation des prescriptions visant à préserver la compétitivité de la production immobilière logistique française.

Groupe de travail « Simplification » – Co-piloté par :

1. Les objectifs

Formuler des propositions de simplification des textes auprès de l’Atelier Aménager et Construire du Chantier « Choc de Simplification ».

2. Les succès

Le double système de dérogation

3. Les perspectives

Proposer au gouvernement issu des urnes du printemps 2017 d’aller plus loin dans la simplification et l’allègement des textes sur la base de propositions, non seulement en réaction à des projets de textes mais aussi spontanément, en anticipation de l’évolution de nos métiers et process.

Commission « Données et Observation » – Pilotée par :

1. Les objectifs

Cette commission a pour vocation de définir des méthodes d’observation de notre secteur.

2. Les succès

Le premier chantier a porté sur le décompte des emplois de l’écosystème logistique, compte propre et compte d’autrui confondus, à travers le Panorama des Emplois de la Supply Chain.

3. Les perspectives

Développer d’autres méthodes d’évaluation et d’observation, par exemple sur la performance environnementale et la contribution de la logistique à l’intérêt public. Il s’agit de disposer d’argumentaires lors d’arbitrages sur l’affectation de foncier et d’outils pédagogiques sur la place de la logistique dans l’économie française.

Groupe de travail « Panorama des métiers de la Supply Chain » – Co-piloté par :

1. Les objectifs

Montrer l’importance de l’emploi logistique dans l’emploi salarié français.

2. Les succès

La méthode a été reprise par l’Observatoire de la Logistique en préfiguration suite à la définition de la Stratégie France Logistique 2025

3. Les perspectives

Zooms régionaux pour toutes les régions et cinq ateliers régionaux pour approfondir et apporter des éléments qualitatifs et explicatifs.

Commission « développement durable » – Pilotée par :

La participation des membres d’AFILOG à cette commission, la mise au point des référentiels HQE spécifiques au secteur de la logistique, les nombreuses communications (conférence de presse, SIMI, SITL, etc…), les rapports transmis au Ministre dans le cadre du Grenelle de l’environnement, montrent l’attrait fort de cette commission aussi bien pour l’ensemble des acteurs de la logistique que pour les administrations et collectivités et, demain, le grand public.

Les matinales Logistique Durable ont réuni entre 30 et 55 personnes sur des sujets tels que l’anticipation de l’obsolescence du parc immobilier, les montages opérationnels en photovoltaïque, le bail à construire.
Dans ce cadre des visites de sites sont envisagées à partir de l’automne 2017.

1. Les objectifs
  • Accompagner l’ensemble des acteurs de la logistique dans leur démarche de développement durable.
  • Assurer la diffusion des bonnes pratiques de la Charte Développement Durable d’AFILOG.
  • Valoriser l’image environnementale du secteur auprès de toutes les parties prenantes de la logistique.
  • Assurer la veille réglementaire en matière de Développement Durable.
  • Conforter la grille d’évaluation environnementale pour les bâtiments logistiques existants.
2. Les succès
  • La charte AFILOG
  • Le référentiel « NF Bâtiments Tertiaires, démarche HQE® – plateforme logistique » est officiel depuis le 15 janvier 2009
  • les référentiels « NF Bâtiments Tertiaires, démarche HQE® – plateforme logistique » pour les bâtiments de messagerie et les bâtiments à température dirigée (applicable depuis avril 2010)
  • Les tarifs de certification propres aux bâtiments logistiques ont été négociés
  • Les Matinales Logistique Durable

Commission « Europe et International » – Pilotée par :

1. Les objectifs

Regrouper des éléments sur les contextes réglementaires sur les entrepôts dans les différents pays afin de soutenir l’implantation à l’international de nos membres ou conforter leu présence.

2. Les succès

Réalisation de fiches par pays sur la réglementation.

3. Les perspectives

Formuler des propositions et les porter auprès de la Commission Européenne, en lien avec des associations et réseaux similaires dans d’autres pays.
Réaliser des benchmarks techniques et capitaliser les études comparatives menées par des acteurs publics et accessibles.

Commission « Distribution urbaine » – Co-pilotée par :

1. Les objectifs
  • Établir une veille documentaire des études et actions réalisées dans le domaine de la LOGU en France et à l’étranger.
  • Continuer de promouvoir le Livre Blanc autour des élus.
  • Nouer des partenariats avec un département et/ou une ville pour y mettre en oeuvre certaines des recommandations du Livre Blanc.
1. Les objectifs
  • Établir une veille documentaire des études et actions réalisées dans le domaine de la LOGU en France et à l’étranger.
  • Continuer de promouvoir le Livre Blanc autour des élus.
  • Nouer des partenariats avec un département et/ou une ville pour y mettre en oeuvre certaines des recommandations du Livre Blanc.
3. Les perspectives

Renouveler et compléter le Livre Blanc
Publier une typologie Afilog, assortie de propositions, sur les espaces logistiques urbains.

Commission « fiscalité » – Co-pilotée par :

1. Les objectifs
  • Informer les membres sur les impacts des lois de finances et des textes législatifs et réglementaires sur les opérations et bâtiments existants.
  • Favoriser les échanges sur les principaux postes fiscaux des entreprises immobilières et logistiques (taxe foncière, taxe d’aménagement, TVA, …).
  • Assurer une veille technique.
  • Être force de propositions et faire entendre la voix des membres auprès des pouvoirs publics par des actions de lobbying.
  • Faire des propositions d’évolution de la fiscalité allant dans le sens de la création de nouvelles péréquation favorisant les opérations les plus vertueuses, d’une consommation raisonnée du foncier et de l’intensification de son usage.
  • Proposer des matinales d’informations animées par Christine Daric du cabinet Fairway.

Commission « Prospective » – Co-pilotée par :

1. Les objectifs
  • Être attentif aux nouvelles tendances sur les modes de transport, les modes de gestion et d’organisation des clients de la logistique et leur impact sur les flux, les constructions et les modes d’entreposage ; les systèmes d’informations et nouvelles technologies.
  • Mener une veille stratégique et créer les conditions d’échanges avec les auteurs des rapports prospectifs, afin d’alimenter une compétence partagée.
  • Abonder les Commissions thématiques par des données prospectives.

Commission « Gestion des risques »

Co-pilotée par :

La commission est avant tout un lieu d’échange d’expérience qui permet de proposer des référentiels, donner des réponses, des réflexions qui servent l’intérêt de l’ensemble des acteurs de la profession. Nous travaillons essentiellement sur la réglementation ICPE, structurante pour notre activité ainsi que sur les textes réglementaires relevant du droit de l’environnement.

1. Les objectifs
  • Contribuer aux travaux du Ministère de la transition écologique et le Ministère de l’Intérieur dans la modification des textes réglementant les entrepôts, avec l’objectif partagé de sécurité des salariés, des riverains, des forces d’intervention en cas de sinistre, tout en préservant la compétitivité de l’industrie immobilière.
  • Être force de proposition dans l’évolution des textes au plus près de la réalité économiques.
  • Assurer la veille et l’information sur toute la réglementation française et européenne.
  • Répondre aux interrogations de nos membres sur l’interprétation des textes, soit par la mobilisation de l’expertise de notre communauté, soit en s’en faisant écho auprès de.
  • Anticiper l’évolution des bâtiments en fonction de celle des process et imaginer le cadre réglementaire permettant leur production.
2. Les succès
  • Participation continue d’AFILOG aux travaux du MEEDDAT.
  • Prise en compte des besoins des membres dans les évolutions du modèle FLUMILOG.
  • Le MEEDDAT a associé AFILOG à la mise en place du nouveau régime d’enregistrement, puisqu’il considérait les acteurs de la logistique comme les meilleurs candidats dans la mesure où ce régime s’applique aux installations pouvant relever de prescriptions standardisées, ce qui est le cas d’une majorité des entrepôts.
3. Les perspectives

L’évolution des prescriptions techniques et la production de nouveaux textes qui semble ne pas devoir se tarir appellent à la plus grande vigilance pour tenter de limiter le niveau d’exigences des nouveaux textes à ce qui est techniquement et financièrement acceptable pour les professionnels. En 2017-2018 vérifier l’applicabilité de l’arrêté du 11 avril 2017 et l’instruction des demandes de dérogation.

Groupe de travail « Étude sectorielle »

Piloté par :

1. Les objectifs

Cette étude lancée en 2016 par la DGPR visait à objectiver la comparaison du contexte réglementaire français vis-à-vis de celui des autres pays européens.

2. Les succès

Elle a conclu à un niveau de contrainte bien plus élevé en France.

3. Les perspectives

Aller plus loin dans l’adaptation des prescriptions visant à préserver la compétitivité de la production immobilière logistique française.

Groupe de travail « Simplification »

Co-piloté par :

1. Les objectifs

Formuler des propositions de simplification des textes auprès de l’Atelier Aménager et Construire du Chantier « Choc de Simplification ».

2. Les succès

Le double système de dérogation

3. Les perspectives

Proposer au gouvernement issu des urnes du printemps 2017 d’aller plus loin dans la simplification et l’allègement des textes sur la base de propositions, non seulement en réaction à des projets de textes mais aussi spontanément, en anticipation de l’évolution de nos métiers et process.

Commission « Données et Observation »

Pilotée par :

1. Les objectifs

Cette commission a pour vocation de définir des méthodes d’observation de notre secteur.

2. Les succès

Le premier chantier a porté sur le décompte des emplois de l’écosystème logistique, compte propre et compte d’autrui confondus, à travers le Panorama des Emplois de la Supply Chain.

3. Les perspectives

Développer d’autres méthodes d’évaluation et d’observation, par exemple sur la performance environnementale et la contribution de la logistique à l’intérêt public. Il s’agit de disposer d’argumentaires lors d’arbitrages sur l’affectation de foncier et d’outils pédagogiques sur la place de la logistique dans l’économie française.

Groupe de travail « Panorama des métiers de la Supply Chain »

Co-piloté par :

1. Les objectifs

Montrer l’importance de l’emploi logistique dans l’emploi salarié français.

2. Les succès

La méthode a été reprise par l’Observatoire de la Logistique en préfiguration suite à la définition de la Stratégie France Logistique 2025

3. Les perspectives

Zooms régionaux pour toutes les régions et cinq ateliers régionaux pour approfondir et apporter des éléments qualitatifs et explicatifs.

Commission « développement durable »

Pilotée par :

La participation des membres d’AFILOG à cette commission, la mise au point des référentiels HQE spécifiques au secteur de la logistique, les nombreuses communications (conférence de presse, SIMI, SITL, etc…), les rapports transmis au Ministre dans le cadre du Grenelle de l’environnement, montrent l’attrait fort de cette commission aussi bien pour l’ensemble des acteurs de la logistique que pour les administrations et collectivités et, demain, le grand public.

Les matinales Logistique Durable ont réuni entre 30 et 55 personnes sur des sujets tels que l’anticipation de l’obsolescence du parc immobilier, les montages opérationnels en photovoltaïque, le bail à construire.
Dans ce cadre des visites de sites sont envisagées à partir de l’automne 2017.

1. Les objectifs
  • Accompagner l’ensemble des acteurs de la logistique dans leur démarche de développement durable.
  • Assurer la diffusion des bonnes pratiques de la Charte Développement Durable d’AFILOG.
  • Valoriser l’image environnementale du secteur auprès de toutes les parties prenantes de la logistique.
  • Assurer la veille réglementaire en matière de Développement Durable.
  • Conforter la grille d’évaluation environnementale pour les bâtiments logistiques existants.
2. Les succès
  • La charte AFILOG
  • Le référentiel « NF Bâtiments Tertiaires, démarche HQE® – plateforme logistique » est officiel depuis le 15 janvier 2009
  • les référentiels « NF Bâtiments Tertiaires, démarche HQE® – plateforme logistique » pour les bâtiments de messagerie et les bâtiments à température dirigée (applicable depuis avril 2010)
  • Les tarifs de certification propres aux bâtiments logistiques ont été négociés
  • Les Matinales Logistique Durable

Commission « Europe et International »

Pilotée par :

1. Les objectifs

Regrouper des éléments sur les contextes réglementaires sur les entrepôts dans les différents pays afin de soutenir l’implantation à l’international de nos membres ou conforter leu présence.

2. Les succès

Réalisation de fiches par pays sur la réglementation.

3. Les perspectives

Formuler des propositions et les porter auprès de la Commission Européenne, en lien avec des associations et réseaux similaires dans d’autres pays.
Réaliser des benchmarks techniques et capitaliser les études comparatives menées par des acteurs publics et accessibles.

Commission « Distribution urbaine »

Co-pilotée par :

1. Les objectifs
  • Établir une veille documentaire des études et actions réalisées dans le domaine de la LOGU en France et à l’étranger.
  • Continuer de promouvoir le Livre Blanc autour des élus.
  • Nouer des partenariats avec un département et/ou une ville pour y mettre en oeuvre certaines des recommandations du Livre Blanc.
3. Les perspectives

Renouveler et compléter le Livre Blanc
Publier une typologie Afilog, assortie de propositions, sur les espaces logistiques urbains.

Commission « fiscalité »

Co-pilotée par :

1. Les objectifs
  • Informer les membres sur les impacts des lois de finances et des textes législatifs et réglementaires sur les opérations et bâtiments existants.
  • Favoriser les échanges sur les principaux postes fiscaux des entreprises immobilières et logistiques (taxe foncière, taxe d’aménagement, TVA, …).
  • Assurer une veille technique.
  • Être force de propositions et faire entendre la voix des membres auprès des pouvoirs publics par des actions de lobbying.
  • Faire des propositions d’évolution de la fiscalité allant dans le sens de la création de nouvelles péréquation favorisant les opérations les plus vertueuses, d’une consommation raisonnée du foncier et de l’intensification de son usage.
  • Proposer des matinales d’informations animées par Christine Daric du cabinet Fairway.

Commission « Prospective »

Co-pilotée par :

1. Les objectifs
  • Être attentif aux nouvelles tendances sur les modes de transport, les modes de gestion et d’organisation des clients de la logistique et leur impact sur les flux, les constructions et les modes d’entreposage ; les systèmes d’informations et nouvelles technologies.
  • Mener une veille stratégique et créer les conditions d’échanges avec les auteurs des rapports prospectifs, afin d’alimenter une compétence partagée.
  • Abonder les Commissions thématiques par des données prospectives.

À la rencontre des territoires et des entreprises

Afilog poursuit son Tour de France de la Logistique tout au long de l’année

SITL : un pavillon regroupant les membres d'Afilog

Initier un esprit de filière et mutualiser l’information à la rencontre de tous les acteurs de la logistique

SIMI : réunir experts et professionnels

participer et animer des conférences sur les thèmes majeurs de l’immobilier logistique
X